À propos

Ouvrir nos portes est un nouveau projet de trois ans de YWCA Canada visant à offrir soutien et formation aux maisons d’hébergement pour femmes en matière de traumatismes liés aux problèmes de santé mentale et de toxicomanie. La coordination et le suivi du projet seront assurés par le Réseau canadien des maisons d’hébergement pour femmes (RCMHF), les formations livrées par la British Columbia Society of Transition Houses (BCSTH) et Ouvir nos portes sera appuyé par la Fondation canadienne des femmes. Le projet mettra l’accent sur un changement systémique pour les femmes violentées aux prises avec des traumatismes et des problèmes de santé mentale et de toxicomanie par le partage d’un modèle inclusif de service et l’amélioration de la coordination entre services au palier communautaire.

Des leaders communautaires seront sélectionnées et informées sur les changements physiologiques que peuvent causer ce type de traumatismes et sur les façons dont ces changements peuvent déclencher des problèmes de santé mentale et de toxicomanie. Elles se familiariseront avec des approches pratiques visant à offrir des services plus inclusifs et constructifs aux survivantes de violence ayant de tels problèmes. Les leaders communautaires apprendront également comment partager ces approches et les mettre en œuvre.

À l’issue des ateliers initiaux, le Réseau va faciliter des appels conférence, livrer des webinaires de suivi et gérer un site Web qui offrira aux leaders communautaires des ressources pour le partage et la mise en œuvre des connaissances acquises dans le cadre du projet au sein et à l’extérieur de leurs communautés. Nous prévoyons que la formation suscitera beaucoup d’intérêt parce que la santé mentale et la toxicomanie sont des sujets très pertinents pour le personnel des maisons d’hébergement.

Ce projet est un suivi du manuel pratique publié par le YWCA en 2014, Savoir dire oui: Pratiques efficaces pour héberger les femmes fuyant la violence et ayant des problèmes de santé mentale et de toxicomanie. Il s’inspire également de réponses à des sondages auprès des maisons d’hébergement menées par le Réseau qui montrent que la formation en matière de santé mentale et de toxicomanie est une priorité pour nos membres. Le projet s’appuiera aussi sur les nombreuses années d’expérience du programme Reducing Barriers de la BCSTH qui a formé des travailleuses de refuges et de maisons d’hébergement en Colombie-Britannique et au Yukon sur des moyens d’accommoder de façon sécuritaire les femmes souffrant de problèmes de santé mentale et de toxicomanie. Cette formation ayant déjà été dispensée en Colombie-Britannique et au Yukon, ces régions ne sont pas incluses dans le projet Ouvrir nos portes.

Entre 2016 et 2019, le projet Ouvrir nos portes offrira des formations sur le Modèle de service inclusif dans 5 régions du Canada, à partir de 6 centres régionaux:

Ontario (Hamilton, ON) – 12-13 et 14 juillet 2016
Prairies (Calgary, AB) – novembre 2016
Nord (Yellowknife TNO et Iqaluit NU) – date à déterminer
Atlantique (Halifax, NS) – date à déterminer
Québec (Québec, QC) – date à déterminer

Le projet prévoit former 50 leaders communautaires sélectionnées dans des collectivités de tout le Canada. Pour favoriser une vaste représentation, nous ne pouvons sélectionner qu’une seule organisation par municipalité. La formation cible les maisons d’hébergement de première étape. Sept places sont disponibles pour des maisons d’hébergement de l’Ontario; dix espaces au total, incluant les YWCA hôtes.

Vous n’avez rien à débourser pour participer aux formations. Les frais de transport, d’hébergement et de repas sont couverts.